Pays Vichy-Auvergne
ACTUALITES
CARTE DU PAYS
CARTE DE GÉOLOCALISATION
PROJETS EN COURS


JOURNEES DROITS CULTURELS A GANNAT

Accueil > Culture > Bouger en Pays Vichy-Auvergne > JOURNEES DROITS CULTURELS A GANNAT

Recherche libre :  

Le texte ici, le texte ici, le texte ici, le texte ici, le texte ici, le texte ici, le texte ici.


Jeudi 2 et vendredi 3 octobre 2014 à Gannat (03), de 9h30 à 17h30
Module de formation introductif / Conférence et ateliers

Pour tout savoir sur ces 2 journées : http://droitsculturels.letransfo.fr





Cette proposition est dans la continuité des travaux expérimentaux conduits au TRANSFO en 2012 et 2013 sur les « Nouveaux indicateurs de richesse »* et le « Labo jeunesse »*.
En 2014, LE TRANSFO et le Pays Vichy-Auvergne s’engagent dans le programme Paideia proposé par l’Observatoire de la diversité et des droits culturels de l’Institut interdisciplinaire d’éthique et des droits de l’homme de l’Université de Fribourg (IIEDH) en collaboration avec le Réseau culture 21 autour de la Déclaration de Fribourg sur les Droits culturels.
Pour cela nous ouvrons un espace interdisciplinaire de débat et de travail. Il a pour objectif d’organiser l’interaction entre différents acteurs et apporter de la ressource pour renouveler la façon de penser la culture, reformuler l’argumentaire sur son rôle dans nos sociétés profondément ébranlées par de multiples crises et repenser les politiques publiques.
Si la culture n’est pas un secteur clos, et qu’elle a un impact essentiel sur le social, une politique culturelle n’a guère de sens lorsqu’elle est considérée de façon isolée. Il convient dès lors de s’interroger sur les dimensions culturelles des autres politiques publiques, en particulier celles qui concernent le social, l’éducation, l’économie et l’aménagement du territoire. Cela signifie aussi que tous les acteurs peuvent être concernés, qu’ils soient publics, privés ou associatifs, dans tous les domaines qui ont un impact sur les droits culturels. Une telle extension semble légitime, mais est-elle réaliste ?
Le changement de paradigme qu’implique cette approche par les droits culturels nécessite un approfondissement des analyses dans la diversité des situations professionnelles, ainsi que le développement d’outils d’observation et de formation.

Objectifs :
- mieux prendre conscience des enjeux culturels du développement des capacités des personnes, des organisations, et des territoires ;
- développer l’analyse, fondamentale et concrète, de l’importance des facteurs et des droits culturels par le recueil de cas et leur comparaison
- évaluer les projets et activités sur les territoires selon une approche basée sur les droits culturels et les capacités de connectivité des facteurs culturels, à l’aide notamment d’indicateurs spécifiques de connexion ;
Avec:
- Patrice Meyer-Bisch
philosophe, coordinateur de l’Institut interdisciplinaire d’éthique et des droits de l’homme (IIEDH), Université de Fribourg (Suisse).
- Johanne Bouchard
anthropologue, collaboratrice scientifique de l’Institut interdisciplinaire d’éthique et des droits de l’homme (IIEDH), Université de Fribourg (Suisse).
- Christelle Blouët
coordinatrice du Réseau culture 21, Paris.
- Irène Favero
chargée de mission, Réseau culture 21, Paris

Programme

Jeudi 2 octobre 2014
09h00 Accueil café
09h15 Ouverture / Introduction et présentation de la journée
09h45 Conférence de Patrice Meyer-Bisch
11h15 Pause
11h30 Échange avec les participants
12h30 Déjeuner
14h00 Quelle place pour les droits culturels dans nos pratiques professionnelles ?
Ateliers sur 7 thèmes (Articles de 3 à 8 de la Déclaration de Fribourg)
- Identité culturelle
- Patrimoines culturels
- Référence à des communautés culturelles
- Accès et participation à la vie culturelle
- Education et formation
- Information et communication
- Coopération culturelle
15h30 Pause
15h45 Questionnements des ateliers et échanges
16h30 Présentation du programme Paideia
17h00 Conclusion
17h30 Fin

Vendredi 3 octobre 2014
09h00 Accueil café
09h15 Ouverture
Présentation du programme de la journée
09h30 Parcours à travers les droits culturels et la dimension culturelle des autres droits de l’homme
Questions et échanges
11h00 Pause
11h20 Observation et analyse
Propositions de cas d’école et travail sur un cas d’exemple
12h30 Déjeuner
14h00 Observation et analyse suite
Présentation de la méthode, questionnements des fiches de cas et cartes d’interaction entre parties prenantes
14h30 Ateliers
Observation et analyse par petits groupes
16h00 Pause
16h15 Retour d’ateliers
Difficultés rencontrées
Principaux enseignements
Prochaines étapes
17h00 Conclusion
17h30 Fin

Contact et renseignements :
Nicole Combezou
Email : nicole.combezou @ letransfo.fr
Tél. : 04 73 28 83 40



L’IIEDH
L’Institut interdisciplinaire d’éthique et des droits de l’homme (IIEDH) est un institut interfacultaire de droit public, de recherche, recherche-action et enseignement dont la mission interne est de rendre accessible à chaque étudiante et étudiant de l’Université de Fribourg l’éthique et les droits humains durant son parcours.
Depuis 1998, une Chaire UNESCO pour les droits de l’homme et la démocratie a été attribuée à la chaire de droit constitutionnel de langue française, dans le cadre des activités de l’Institut. La mission de cette Chaire consiste à développer la recherche, mais aussi l’enseignement, en lien avec le réseau mondial des Chaires UNESCO, et de développer en Suisse les valeurs de la démocratie et des droits de l’homme.
Afin de développer en réseau les recherches sur les droits culturels, l’IIEDH a créé en 2004 l’Observatoire de la diversité et des droits culturels comme programme de recherche lié à de nombreux partenaires. L’Observatoire dispense de nombreuses formations d’introduction aux droits culturels, en lien avec les questions de pauvreté, de violence, de développement durable et de citoyenneté.
Patrice Meyer-Bisch, philosophe, coordonne l’institut et anime l’Observatoire. Johanne Bouchard, anthropologue, est chargée des projets de l’Observatoire.
Réseau culture 21
Association indépendante créée et coordonnée par Christelle Blouët en 2009, et coanimée par Irene Favero, Réseau culture 21 se donne comme principaux objectifs de sensibiliser aux enjeux culturels du développement durable, d’identifier et de rendre visibles les acteurs et les démarches actives sur ces enjeux sur le territoire et de favoriser la coopération et l’échange de pratiques. À travers la promotion de démarches participatives, il encourage le décloisonnement du secteur culturel et souhaite favoriser la prise en compte de la transversalité de la culture dans les autres politiques publiques.
Réseau culture 21 a entamé depuis 2011 une collaboration avec l’Institut Interdisciplinaire d’Éthique et des Droits de l’Homme (IIEDH) de l’Université de Fribourg et son Observatoire de la diversité et des droits culturels coordonné par Patrice Meyer-Bisch. Cette collaboration donne lieu à plusieurs projets autour des droits culturels, dont le programme Paideia développé à l’échelon local, national et européen.
Ces activités concourent à créer et développer des espaces de débat et de négociation pour accroître la vitalité démocratique et promouvoir une citoyenneté active.
Paideia 4D+
Le programme Paideia 4D+ se développe à l’échelle interdépartementale avec l’Ardèche, le Nord, la Gironde et le Territoire de Belfort depuis fin 2012, rejoint par la Manche en 2014 et plusieurs personnes d’autres départements.
La première annéede recherche-action a permis de développer un large mouvement participatif. En 2013, des équipes intersectorielles ont collecté puis analysé plus de 110 cas d’école dans les quatre premiers départements. Ces travaux confirment l’intérêt d’une approche par les droits culturels. Ils apportent un éclairage plus précis et opérationnel sur la transversalité des facteurs culturels dans les missions territoriales. Ils permettent d’identifier de nouvelles possibilités d’actions en synergie à intégrer aux politiques publiques départementales.
Dans la poursuite de ces objectifs, 4 chantiers thématiques s’ouvrent en 2014 et permettent de développer les observations interdépartementales de manière thématique (social, ressources, mémoire, éducation) souhaitant aboutir à des recommandations stratégiques en matière de politiques publiques début 2015.
Le programme Paideia se développe en parallèle à l’échelle européenne pour créer des outils d’observation, d’évaluation et de formation professionnelle aux droits culturels afin de développer les compétences nécessaires à la prise en compte transversale des ressources et facteurs culturels dans les politiques publiques.

 

 

  • 48h du reportage sur smartphone

    "Du 9 mai 2019 18h au 11 mai 2019 19h, Vichy devient : The place to be! à l'occasion des premières 48 heures du reportage sur smartphone."

Leader en phase opérationnelle

L'avancement du programme permet d'accompagner à présent les initiatives privées inscrites dans la stratégie de développement local.